5 mai 2010

Céline, sur les femmes

« (…) Maintenant aussi faut se rendre compte, les femmes c’est toujours pressé. Ca pousse sur n’importe quoi… N’importe quelle ordure leur est bonne… C’est tout à fait comme les fleurs… Aux plus belles le plus puant fumier !... (…) »

Louis-Ferdinand Céline, Mort à crédit (1936)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Articles les plus consultés cette semaine