7 novembre 2011

Octave Mirbeau, sur la modernité


« (...) Il faut regretter que, dans notre siècle, la beauté cède partout le pas à l'utilitarisme imbécile et passager (...) »

Octave Mirbeau, Dingo (1913)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Articles les plus consultés cette semaine