26 octobre 2011

Henry MILLER : J'suis pas plus con qu'un autre

Henry Miller a passé une partie de sa vie en France, l'écrivain américain parlait notre langue, mais il avait toujours écrit dans sa langue maternelle quand, en 1976, soit quatre ans avant sa mort, il se décide à rédiger ce livre en français.

Un petit livre sans prétention, mais pas sans intérêt, dans lequel Miller parle beaucoup - comme à son habitude - d'art. Dans une langue laissée volontairement imparfaite mais parfaitement intelligible, Miller discute à bâtons rompus avec lui-même et son lecteur, il couche sur le papier tout ce qui lui passe par la tête, et le premier constat qui s'impose, c'est que ses précédents livres ont à l'évidence été remarquablement traduits, car le ton qu'on connaissait dans les traductions françaises de Miller, on le retrouve intact dans ce Miller « en français dans le texte ».

J'suis pas plus con qu'un autre n'est certainement pas le livre par lequel il est conseillé de découvrir Henry Miller, mais le lecteur curieux trouvera certainement son compte dans la spontanéité du texte, pas si bavard qu'on pourrait le supposer, d'ailleurs.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Articles les plus consultés cette semaine